Sauvons le Lycée Schoelcher

Courrier d'Elisabeth LANDI à Monsieur Aimé Césaire

Elisabeth LANDI

Professeur d'Histoire en khâgne

au Lycée de Bellevue

Fort-de-France.

à

Monsieur Aimé Césaire

Député-maire Honoraire

Mairie de Fort-de-France

Fort-de-France, le 14 octobre 2007,

Monsieur le Député-maire,

C'est avec un immense soulagement que j'ai lu votre courrier adressé à Mme le Ministre de la Culture demandant le classement en urgence du Lycée Schoelcher comme monument historique.

Depuis l'annonce de cette démolition, je désespérais de voir les Martiniquais réagir et je me demandais de plus en plus si ce n'était pas moi qui était à côté des réalités techniques et financières. Etait-ce l'expression de l'indifférence, de la peur d'aller à l'encontre de la majorité ou encore de l'ignorance.

Enfin, vous m'avez redonné espoir. Vous avez trouvé les mots justes pour exprimer ce que représentent pour nous le monument et le symbole. Un chef-d'oeuvre architectural qui dépasse la Martinique et le lieu de la formation de la conscience martiniquaise.

J'ai été élève au Lycée Schoelcher de 1975 à 1978, j'ai eu la chance d'avoir eu des professeurs exceptionnels qui m'ont enseigné les multiples possibles de l'Homme au coeur d'un humanisme embrassant et dépassant tous nos horizons.

Je connais le combat des Républicains martiniquais des années 1870 et 1880 pour construire un projet de société au fondement de l'instruction et sortir de la longue nuit de l'esclavage.

L'école publique fut le lieu fondateur et la matrice de cette renaissance qui recueillait l'assentiment de la population et le consensus des politiques progressistes. Le Lycée en est l'expression depuis 1881.

Je suis un produit de cette école républicaine martiniquaise et ce que je suis devenue aujourd'hui, je le dois en partie à mes maîtres.

Je vous remercie pour cette salutaire intervention qui aura des conséquences, je n'en doute pas.

Ce serait pour moi un grand honneur de me tenir à vos côtés pour ce combat.

Je vous prie de recevoir, Monsieur le Député-maire, l'expression de mes salutations respectueuses et dévouées.

Elisabeth Landi.



28/07/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 51 autres membres