Sauvons le Lycée Schoelcher




Commentaire de Roby le 01/08/2008

0 appréciations
Hors-ligne
Ces plans et photos sont déchirants. Comment avons nous pu laisser se dérouler le processus de démolition de cette racine majeur de notre histoire et de notre identité ? Honte à nos responsables, d'abord régionaux, puisqu'ils avaient la possibilité de faire autrement. A l'Etat ensuite, gardien soit disant de la mémoire collective. A nos partis "souverainistes" incapables de se montrer cohérents dans leur démarche. A nos partis autonomistes, dont le premier n'a même pas su dire en temps utile ce que Césaire, une fois de plus, a dû hurler en 2007, un an avant sa mort.
A notre droite, incapable de se détacher de la pensée unique, terreur intellectuelle imposée par la gauche au pouvoir localement. A nous aussi, citoyens libres et pensants(et à moi même) ignorants du pouvoir que nous donne la loi. Qui a jamais songé à contester judiciairement le permis de démolir qui a été délivré, alors que tout citoyen peut le faire, sans avocat, avec des chances de succès, ou au moins de donner du temps à la mobilisation ?
C'est un drame collectif, qui va contribuer à brouiller notre vision de l'avenir, à un moment où notre société ne sait pas dans quelle direction chercher son devenir.
Dernière question : quelqu'un a-t-il songé à demandé qu'en cas démolition, au moins une maquette de qualité soit installée à une place d'honneur dans la nouvelle construction : j'aimerais bien qu'un responsable me réponde sur ce point. Merci d'avance.

0 appréciations
Hors-ligne
tu as bien raison. Il faut que chaque Martiniquais puis à quelque place qu'il soit puisse se jeter dans la lutte

Dernière modification le 03-08-2008 à 13:37:07
comment le décès d'aimé césaire a pu mobiliser autant de monde, et que maintenant sa mémoire et son combat sont traités à coup de pelleteuse et que si peu de monde se mobilise? J'ai très peur mais je crois qu'il nous faut un peu de dictature pour

Je ne comprends pas du tout le prétexte de la Région : En toute logique, s'il s'avère vraiment que ces bâtiments sont dangereux, c'est tout de suite qu'il faut les faire évacuer !
En tous cas la solution du juste milieu qui devrait satisfaire tout le monde, si la démolition est inévitable, c'est de reconstruire à l'identique, point final.

Cher Jano , nous avons justement là le résultat d'un
comportement dictatorial...et c'est bien pour cette raison que je préfère la démocratie participative...

la maitre de la région fait exprès de laisser le batiment se dégrader pour agacer la communauté scolaire, et créer un sentiment d'insécurité. Le maitre prétend que le lycée est dangereux mais il ne le fait pas évacuer. Il sera tenu pour responsable si jamais ilarrivais quelquechose.
Ce forum est suspendu. Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet.

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 51 autres membres